La filiation de nos écoles, est ce vraiment important ?

lineage

Je lis régulièrement des articles sur l’importance de connaître notre filiation dans le BJJ comme dans la Luta Livre. Pas d’inquiétude, les arts asiatiques sont également dans le même état d’esprit. Savoir d’où l’on vient pour savoir où l’on va.

J’ai la chance d’avoir une ‘lignée’ sympa autant en Jiujitsu ( Alliance avec mon Senseï Orla Jr ) qu’en Luta Livre ( Brunocilla -FST avec mon Mestre Peroba). Pourtant, mes élèves qui viennent à l’académie pourrait être particulièrement déçus s’ils venaient pour suivre les enseignements d’un style ou d’une école. Même si mes professeurs m’ont apporté beaucoup et m’ont enseigné de nombreuses techniques et logiques martiales, je ne suis pas Flavio ou Orla. Pour ceux qui les connaissent, ils ont un niveau exceptionnel, ils ont une façon de combattre qui leur correspond.

Ma jambe fait 40% du poids de Flavio, même si j’adore sa façon de lutter, je ne suis pas lui et mes élèves n’auront qu’un filtre de ce que j’ai compris et adapté de son enseignement. Il y a des moments même où je me dis que je ne suis qu’un ‘mauvais’ élève quand je vois la façon dont je transmets ‘ma’ Luta Livre et ‘mon’ Jiujitsu. Beaucoup de leurs techniques ne correspondent pas à mon jeu, à mes sensations, même si je connais voire maîtrise certaines d’entre elles, j’ai dû les adapter, les transformer.

Au bout du compte, je ne retransmets pas le système technique de mes prédécesseurs. Et à votre avis, est-ce-que les ‘affiliés’ de chez Carlson Gracie n’ont ils pas développés un jeu en garde (voir les vidéos sur Youtube) alors que la philosophie, pendant des années, a été la pression du passeur.

Le Jiujitsu et la Luta Livre évoluent, Orla ne travaille plus comme quand il était en France et Flavio, ce génie, change sans cesse son jeu. Au niveau mondial, le BJJ d’Alliance version Gurgel, n’est pas celui de Marcelino et encore moins ceux de Malfacine ou Lepri.

Il y a un paradoxe entre l’histoire, la culture de son style/école et l‘évolution de la discipline ainsi que la personnalité du pratiquant/enseignant que nous sommes. Alors, même en restant le plus respectueux possible à nos professeurs, est ce que la filiation sera nécessairement gage de qualité ou d’un bon enseignement ? Je ne le pense pas, je n’ai pas les qualités de Flavio ni même celles d’Orla. J’ai ma façon de faire, ma vision des choses, certaines choses qui font ma spécificité (In Turtle I trust 😉

Et vous, comment voyez vous et vivez vous l’histoire de votre école ?

Prenez soin de vous.

Osu

Pank

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s